Vous êtes ici : Accueil > Activités > Programmation dans le cycle 3
Publié : 24 mai 2004

Programmation dans le cycle 3

LITTERATURE C3 PROGRAMMATION DE CLASSE : CYCLE 3
(4h30/sem 162h/an Littérature : 1 séance/jour de 30min et Atelier lecture : 2 séances /sem de 1h chaque

Compétences spécifiques CE2

 

Activités et compétences transversales

programme

Période

Parler

Lire

Ecrire

1 - lectures abordées en réseaux
autour 
d’un personnage

 

 

 

 

2 - lectures
abordées en réseaux autour
d’un
genre

       

3 - lectures abordées en réseaux
autour :
d’un
motif (ouvrages classiques)

 

 

 

 

4 - lectures abordées en réseaux
autour : d’un auteur

 

 

 

 

5 - lectures abordées en réseaux
autour :
d’une époque

 

 

 

 

Compétences transversales en Littérature

Parler
- PL1 Formuler dans ses propres mots une lecture entendue,
- PL2 Participer à un débat sur l’interprétation d’un texte littéraire en étant susceptible de vérifier dans le texte ce qui interdit ou permet l’interprétation soutenue,
- PL3 Etre capable de restituer au moins dix textes (de prose, de vers ou de théâtre) parmi ceux qui ont été mémorisés,
- PL4 Dire quelques-uns de ces textes en proposant une interprétation (et en étant susceptible d’expliciter cette dernière),
- PL5 Mettre sa voix et son corps en jeu dans un travail collectif ( texte théâtral ou poésie)

Lire
- LL1 Se servir des catalogues (papiers ou informatiques) de la BCD pour trouver un livre,
- LL2 Se servir des informations portées sur la couverture et la page de titre d’un livre pour savoir s’il correspond au livre que l’on cherche,
- LL3 Comprendre en le lisant silencieusement un texte littéraire court (petite nouvelle, extrait...) en s’appuyant sur un traitement correct des substituts des noms, des connecteurs, des formes verbales, de la ponctuation..., et en faisant les inférences nécessaires,
- LL4 Lire, en le comprenant, un texte littéraire long en mettant en mémoire ce qui a été lu (synthèses successives) et en mobilisant ses souvenirs lors des reprises.

Ecrire
- EL1 Élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes, avec ou sans support, en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation,
- EL2 écrire un fragment de texte de type poétique en obéissant à une ou plusieurs règles précises en référence à des textes poétiques lus et dits.

Synthèse des objectifs et démarches en Littérature


Constituer une culture commune
pouvant être partagée ( bibliographie publiée par le MEN)

Rencontres avec les œuvres par :
- des lectures à haute voix (du maître ou des élèves) qui permettent d’affermir la compréhension sans s’enfermer dans des explications formelles
- des échanges et des débats sur les interrogations suscitées (occasion d’éprouver les libertés et les contraintes de toute interprétation)
- la mise en voix et la mise en scène ( œuvres poétiques et théâtrales)
- la pratique de l’écriture.

des "ateliers" de lecture : amélioration de la reconnaissance des mots et stratégies de compréhension des textes.(pour aider à l’autonomie en lecture de tous les élèves)

Chaque année, deux "classiques" et au moins huit ouvrages

· parcours rapide, une à deux semaines maxi pour un roman un peu long. lire le texte à haute voix, résumer des passages trop longs L’essentiel est d’inscrire dans la mémoire les personnages, la trame narrative, des passages forts

· compréhension. par reformulation et dialogue pour combler les erreurs - construire les articulations entre chaque séance

. susciter des conflits d’interprétation nécessitant un effort d’argumentation.

. lectures abordées en réseaux autour d’un personnage, d’un motif, d’un genre, d’un auteur, d’une époque, d’un lieu,

bibliothèques Un livre par mois au moins. plaisir de la découverte d’une œuvre. "carnet de lecture" titres des œuvres lues et le nom de leurs auteurs, pour noter un passage ou une réflexion

ompétences spécifiques littérature
- se servir des catalogues de la BCD pour trouver un livre ;
- se servir des informations de la couverture ...pour savoir s’il correspond au livre que l’on cherche
- comprendre en le lisant silencieusement un texte littéraire court (petite nouvelle, extrait...) de complexité adaptée à l’âge et à la culture des élèves en s’appuyant sur un traitement correct des substituts des noms, des connecteurs, des formes verbales, de la ponctuation... et en faisant les inférences nécessaires
- lire en le comprenant un texte littéraire long, mettre en mémoire ce qui a été lu (synthèses successives) en mobilisant ses souvenirs lors des reprises ;
- lire personnellement au moins un livre de littérature par mois ;
- reformuler dans ses propres mots une lecture entendue ;
- participer à un débat sur l’interprétation d’un texte littéraire et en étant susceptible de vérifier dans le texte ce qui interdit ou permet l’interprétation défendue ;
- restituer au moins dix textes (de prose, de poésie ou de théâtre) parmi ceux qui ont été mémorisés ;
- dire quelques-uns de ces textes en en proposant une interprétation (et en étant susceptible d’expliciter cette dernière) ;
- pouvoir mettre sa voix et son corps en jeu dans un travail collectif portant sur un texte théâtral ou sur un texte poétique ;
- élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes, avec ou sans support, en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation
- pouvoir écrire un fragment de texte de type poétique en obéissant à une ou plusieurs règles précises en référence à des textes poétiques.

Avoir compris et retenu :

- que le sens d’une œuvre littéraire n’est pas immédiatement accessible, mais que le travail d’interprétation nécessaire ne peut s’affranchir des contraintes du texte ;
- qu’on ne peut confondre un récit littéraire et un récit historique, la fiction et le réel ;
- les titres des textes lus dans l’année et le nom de leurs auteurs.