Vous êtes ici : Accueil > Littérature > Les personnages
Publié : 24 mai 2004

Les personnages

Composants essentiels des genres narratifs (roman, conte, nouvelle...), les personnages peuvent être envisagés selon divers angles.

I. Individualité

On peut étudier les caractéristiques d’un personnage en relevant dans le texte les indices de son " état civil " (nom, prénom, nationalité...), ses particularités physiques (visage, corps, attitudes...), sa psychologie (caractère, habitudes...) et son histoire personnelle (généalogie, biographie...).

II. Origine

On parlera de personnage de fiction quand il est exclusivement né de l’imagination de l’auteur, les récits peuvent toutefois mettre également en scène des personnages historiques ou autobiographiques. Parfois, il sera intéressant de s’interroger sur les distorsions par rapport au réel ou sur les modèles divers dont il peut avoir emprunté certains traits.

III. Evolution

Le personnage est souvent amené à évoluer au cours de la narration, il sera alors judicieux de d’observer son parcours, les évènements, les rencontres qui motivent et façonnent cette évolution.

IV. Statut narratif

IV.1. Personnages principaux, secondaires, figurants
Les personnages principaux occupent le devant de la scène, il jouent un rôle clef dans l’action tandis que les personnages secondaires restent au second plan, enfin certains, les figurants, ne font que traverser le récit.

IV.2. Fonction des personnages dans l’action et dans la narration
On s’appuiera pour les distinguer sur le schéma actantiel de Greimas :
- le héros ou sujet qui fait l’action
- l’objet qui la " subit "
- le mandateur qui est à l’origine de l’action
- le bénéficiaire qui reçoit les effets de l’action
- l’opposant qui fait obstacle à l’action
- l’auxiliaire qui la favorise.

Parfois cette fonction peut varier d’une séquence à l’autre et plusieurs personnages pourront occuper la même fonction.
Dans le même ordre d’idée, un personnage peut être narrateur, meneur de jeu, faire-valoir d’un autre personnage, agent du dénouement...

V. Le système des personnages

Il convient de s’interroger sur les relations que le personnage entretient avec les autres, on peut donc analyser les couples, les groupes, les alliances, les rivalités, les oppositions.

VI. Les types

Parfois dans les récits, et c’est particulièrement net dans les contes ou certains romans historiques, les personnages répondent à des conventions, incarnant un défaut, une qualité, une institution ; on parlera alors de type ou même d’archétype dans les contes (le chevalier, la princesse, la sorcière, la servante...). L’analyse des traits spécifiques de ces personnages permettra de les cerner et de voir en quoi parfois le talent de l’auteur permet de les revisiter, de les détourner, de dépasser le type en donnant au personnage qui l’incarne des traits plus individuels et plus complexes.

VII. La présentation

On pourra enfin s’interroger en relisant le texte sur la manière dont l’auteur introduit, donne vie à un personnage en relevant :
- la fréquence de ses apparitions, de ses actions, le nombre de fois où il est évoqué
- la manière dont l’auteur le caractérise en termes valorisants ou dépréciatifs
- le volume des paroles prononcées mais aussi sa voix propre, son langage